Marc-Claude de Portebane en total accord avec le CRIF : nous devons surtout lutter contre l’antisémitisme larvé

Marc-Claude de Portebane : si je déteste du fond du coeur les quelques sionistes criminels contre le peuple de Gaza, je soutiendrais toujours mes frères et soeurs juifs où qu’ils soient et quelque soit leur condition sociale. Jamais, sur mes blogs, je ne laisserais quiconque s’en prendre à la communauté juive. Il y a de bons juifs, comme de mauvais français, des mauvais juifs, comme des bons français. Nous devons faire en sorte que cette gangrène qu’est l’antisémitisme soit éradiquée de la mentalité de l’espèce humaine. Fin de citation

David Rouah, Président de la communauté de Vitry sur Seine : «Nous voulons lutter contre l’antisémitisme et l’antisionisme» !

26/06/09
  imprimer cet article envoyer à un ami    

 – Thème: Crif

 

Question :    Quelle est la situation qui vous préoccupe personnellement et qui préoccupe également la communauté juive de votre ville ces derniers temps ?

Réponse :    Notre préoccupation est la sérénité. Nous voulons lutter contre l’antisémitisme, l’antisionisme et éviter l’affrontement intercommunautaire.

Question :    Qu’avez-vous fait pour protester contre la volonté de la municipalité de Vitry de faire de Marwan Barghouti son citoyen d’honneur?

Réponse :    La Communauté de Vitry sur Seine a manifesté le 24 juin au soir son opposition à la nomination de  citoyen d’honneur de Marwan Barghouti, ce terroriste palestinien, qui a assassiné des civils en Israël.  Plus de 500 personnes ont manifesté pacifiquement devant le conseil municipal réuni en session, pour cette nomination.

En présence de Richard Prasquier, Président du CRIF, plusieurs personnes ont pris la parole, avant de rentrer à l’intérieur de la salle du conseil. Je veux citer Gilles Taieb, vice-président du FSJU ; le docteur David Tibi de Vincennes ; Maitre André Benayoun (du Conseil des communautés juives du département) ; le Rabbin  de Vitry, David Elfassi ; Albert Myara, coordinateur de l’Union des CCJ et moi-même. Par ailleurs, les noms des victimes ont été cités, suivi d’un Kaddish, et nous avons entonné la Marseillaise. Des bougies ont été allumées en la mémoire des victimes. Finalement, le Conseil à voté la résolution 74, à 1h du matin, mais pas à l’unanimité pour la première fois depuis des décennies a Vitry.

Question :     Qu’entendez-vous faire maintenant ? Quelles sont les actions que vous voulez engager? 

Réponse :     Continuer à se battre et occuper le terrain médiatique de la ville et faire en sorte que le combat que nous avons initié soit celui de toute la communauté juive et des citoyens et démocrates de Vitry, qui sont épris de justice et refusent la haine.

Propos recueillis par Marc Knobel

(source : CRIF)

Ce contenu a été publié dans Soutien au CRIF. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*