Le tour de France 2009 de l’ex néo-fasciste Marc-Claude de Portebane de Vichy à Villejuif, de Baigneux-les-Juifs à Juif, du cap Lévi à Joeuf

D’abord, il faut dire que la ville de Villejuif ne tire probablement pas son nom des Juifs comme il est expliqué dans l’article Villejuif. De même, Lévis-Saint-Nom connu jusqu’à la seconde guerre mondiale comme Lévy-Saint-Nom ne semble avoir aucune origine juive[112]. Le cap Lévi ou Lévy, dans le département de la Manche n’a aussi aucune étymologie juive.

Le mot Juif apparaît dans Baigneux-les-Juifs et rappelle la présence de Juifs au Moyen-Âge dans ce village[113] où l’on trouve aussi une rue de la Porte aux Juifs.

En Saône-et-Loire existe un village de Juif, Villa Judaeis (969-970) viendrait d’un nom d’homme Juif. Il en va de même pour le village de Jœuf (Meurthe-et-Moselle)[114].

Ce contenu a été publié dans de Vichy à Villejuif, de Baigneux-les-Juifs à Juif, du cap Lévi à Joeuf, Le tour de France 2009, Tous ensemble avec l'ex néo-fasciste Marc-Claude de Portebane. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*