Le festival « Regards sur le cinéma israélien » à Marseille qui annonçait fêter ses dix ans, en même temps que le centenaire de Tel Aviv, ne s’est pas ouvert dans une ambiance de fête mais dans la contestation

Marseille : Le festival du film israélien n’est pas à la fête !

 

Publié le 18-06-2009

Le festival "Regards sur le cinéma israélien" à Marseille qui annonçait fêter ses dix ans, en même temps que le centenaire de Tel Aviv, ne s’est pas ouvert dans une ambiance de fête hier soir, mais dans la contestation !

Les militants du Collectif Palestine Marseille se sont déplacés, —de même que les CRS— gâchant carrément la "fête" mercredi soir, et amenant ses participants à entrer en catimini, par la petite porte arrière !

Les manifestants ont dénoncé également le fait qu’il n’y ait pas un seul réalisateur arabe dans ce "festival de la honte", alors que les organisateurs avaient prétendu vouloir, à cette occasion, "encourager le dialogue avec la communauté arabe de Marseille" .

"Ce que Libermann voulait faire, virer les non juifs, le festival l’a fait !", ont souligné les protestataires.

A propos de dialogue, les films — programmés jusqu’au 23 juin— annoncés avec débat, risquent d’avoir un franc succès !

CAPJPO-EuroPalestine

Ce contenu a été publié dans Collectif Palestine Marseille, Regards sur le cinéma israélien. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*