Remous au Conseil d’administration de Caterpillar

Remous au Conseil d’administration de Caterpillar

 

Publié le 18-06-2009

L’entreprise américaine qui fournit notamment ses bulldozers à Israël, en sachant qu’ils servent à détruire les maisons palestiniennes à été copieusement prise à partie, la semaine dernière, à l’occasion de son conseil d’administration, signe que le mouvement américain "Cessez l’occupation !" prend de l’ampleur.

"Lors de ce conseil d’administration de Caterpillar, des membres des Etudiants de la faculté du Hampshire pour la Justice en Palestine, de la Coalition des Actionnaires de Boston pour les Droits des Palestiniens, de Jewish Voice for Peace, des Sisters of Loretto, des Chicagoans Against The Apartheid in Palestine et de la campagne étatsunienne contre l’occupation ont pris la parole pour réclamer que Caterpillar présente un rapport sur ses ventes à l’étranger et s’explique sur la fourniture à Israël d’une machinerie d’occupation et d’apartheid.

A bout d’arguments, le directeur général de Caterpillar, Jim Owens, a répondu à plusieurs reprises que ceux qui n’aimaient pas la manière dont Caterpillar opère, n’avaient qu’à ne pas garder leurs actions de la firme.

A la fin de la réunion, un actionnaire qui n’avait jamais été au fait de la complicité de Caterpillar avec l’occupation et l’apartheid confiait que sa retraite avait déjà été durement entamée par des entreprises qui avaient fait de mauvaises opérations de communication ou perdu des procès. Au moment de quitter la réunion, il a déclaré qu’il suivrait le conseil de Jim Owens de se désinvestir de Caterpillar.

Les supporters américains de la Campagne et les groupes amis s’étaient rassemblés à l’extérieur de la réunion des actionnaires pour informer les passants et les media de la culpabilité de Caterpillar responsable de crimes de guerre commis en Palestine/Israël/.

Nous avons eu des retombées médiatiques significatives : Wall Street Journal, agence Reuters, Forbes, Democracy Now ! et autres stations de radio locales.

Le Chicago Tribune et le Sun Times ont refusé de passer l’info que nous voulions mettre sur leurs sites web pendant la réunion des actionnaires de Caterpillar. Mais nous sommes en train de publier l’info sur les blogs et sur Facebook, et informer davantage de gens sur notre campagne.

L’Eglise d’Angleterre et l’Université du Hampshire ont déjà désinvesti de Caterpillar. Le mouvement de boycott global et de désinvestissement d’israël gagne du terrain !"

uscampaign@mail.democracyinaction.org

(Traduit par Carole SANDREL pour CAPJPO-EuroPalestine)

CAPJPO-EuroPalestine

Ce contenu a été publié dans Boycott absolu de Caterpillar. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*