Appel du 18 juin du musulman et néo-fasciste Marc-Claude de Portebane : manifestation des enfants des Tirailleurs algériens dont leurs parents et grands parents ont servi de chair à canon

Appel du 18 juin : Manifestation des enfants des Tirailleurs algériens

 

Publié le 16-06-2009

Leurs parents et grands parents ont servi de chair à canon. Ils refusent d’être de la chair à patron ! Les travailleurs algériens sans papiers manifesteront ce jeudi 18 juin, en direction du ministère des anciens combattants pour obtenir leur régularisation.

Communiqué :

POUR LA COMMEMORATION DE L’APPEL DU 18 JUIN 1940 : LES TRAVAILLEUR(E)S SANS-PAPIERS ALGERIENS AU MINISTERE DES ANCIENS COMBATTANTS

AU NOM DE LA JUSTICE ET DE LA REPENTANCE COLONIALE, EN LA MEMOIRE DE NOS ANCETRES, TIRAILLEURS ALGERIENS MORTS POUR LA FRANCE, NOUS, LEURS ENFANTS, TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES SANS-PAPIERS, EXIGEONS NOTRE REGULARISATION

Sur les 290 000 colonisés (Sénégalais, Maliens, Marocains, Tunisiens, Algériens…) qui ont constitué la « glorieuse » armée d’Afrique, 134.000 d’entre eux, nos pères, grands-pères, arrière-grands-pères, ont servi dans les Régiments de Tirailleurs Algériens.

CHAIR A CANON – CHAIR A PATRONS :

Durant les guerres de 14-18 et de 39-45, ces sacrifiés de l’ordre colonial ont versé leur sang pour défendre la France… Et leur sueur pour la reconstruire dans les décombres de l’après guerre.

Aujourd’hui est commémoré l’appel à la résistance, lancé le 18 juin 1940 contre l’occupant nazi, pour laquelle tombèrent en Italie, en Tunisie, en Corse, en Provence, en Alsace, dans les Vosges… des milliers de ces tirailleurs africains, notamment algériens.

Nous, LEURS ENFANTS, sans-papiers vivant et travaillant en France, au nom de la justice historique, de l’égalité des droits et de la mémoire : EXIGEONS :

- Que le gouvernement français, qui fait une lecture arbitraire de l’accord franco-algérien de 1968, régularise les travailleur(e)s sans-papiers algérien(ne)s
- Que le gouvernement algérien refuse cette discrimination et exige de l’état français, comme acte de repentance coloniale, leur régularisation.

MANIFESTATION JEUDI 18 JUIN A 14 H 30

DEPART : METRO SEVRES BABYLONE (lignes 10 ou 12), JUSQU’AU MINISTERE DES ANCIENS COMBATTANTS

REGULARISATION GLOBALE DE TOU(TE)S LES TRAVAILLEUR(E)S SANS-PAPIERS.

Droits devant !! : 44, rue Montcalm – 75018 – Paris -Tél : 01.42.58.82.22 – Site : www.droitsdevant.org

Coordination 93 des sans-papiers : 15, rue Emile Conoy – 93200 – St Denis –

CAPJPO-EuroPalestine

Ce contenu a été publié dans Appel du 18 juin du musulman et néo-fasciste Marc-Claude de Portebane, Avec le néo-fasciste Marc-Claude de Portebane, L’accord franco-algérien de 1968, LA REPENTANCE COLONIALE, le mouvement du 17 août, MINISTERE DES ANCIENS COMBATTANTS, Régiments de Tirailleurs Algériens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*