La faillite Talmudique : V

La faillite Talmudique :

VÉOLIA cherche à se retirer du tramway colonial de Jérusalem

 

Publié le 9-06-2009

Plusieurs quotidiens israéliens ont annoncé hier que la firme française Véolia aimerait bien se débarrasser de sa participation à l’exploitation du tramway colonial destiné à relier Jérusalem Ouest aux colonies de Cisjordanie.

Le PDG de Véolia avait avancé l’hypopthèse lors de l’AG de la firme française, à Paris, en mai dernier.

"Nous sommes prêts à céder nos parts s’il y a des repreneurs palestiniens", avait-il déclaré publiquement.

La Chambre de Commerce France-Israël reprend l’information ce jour en titrant : "VÉOLIA ENVISAGE DE SE RETIRER DU CHANTIER DU TRAMWAY DE JÉRUSALEM", et en précisant :

"L’entreprise française Véolia Transport fait partie du consortium international Citypass chargé de la construction et de l’exploitation du tramway de Jérusalem. Actuellement, le capital de Citypass se répartit de la façon suivante : les sociétés françaises Alstom et Véolia en détiennent respectivement 20% et 5%, alors que des sociétés israéliennes comme Ashtrom, Harel et Polar Investments détiennent 75% du capital.

La décision de Véolia serait justifiée aussi bien par le retard qu’a pris le chantier de Jérusalem, que par des pressions politiques exercées sur les sociétés françaises pour qu’elles se retirent du chantier.

Selon la presse israélienne, la société Véolia aurait entrepris des démarches auprès de la coopérative Egged et de la société de transport Dan pour qu’elles la remplacent dans la future exploitation du tramway. Néanmoins, la redistribution du capital de Citypass, si elle devait avoir lieu, exigera l’accord préalable du gouvernement israélien".

Toujours est-il que la campagne internationale de boycott d’Israël porte bel et bien ses fruits, n’en déplaise à ces messieurs-dames les sionistes.

CAPJPO-EuroPalestine

Ce contenu a été publié dans Le complot sioniste. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*