Lisa Taraki, professeur de sociologie à l’université de Bir Zeit en Palestine : si des producteurs de tomates israéliens ne doivent pas être exemptés du boycott, il n’y a aucune raison pour que les universitaires aient une immunité spéciale !

Pourquoi le boycott académique et culturel d’Israël, et comment ?

 

Publié le 5-06-2009

Lisa Taraki, professeur de sociologie à l’université de Bir Zeit en Palestine : "Si des producteurs de tomates israéliens ne doivent pas être exemptés du boycott, il n’y a aucune raison pour que les universitaires aient une immunité spéciale !". Interview réalisée par Mireille Court et Chris Den Hond.

"Il est très important de noter que les universités palestiniennes, au moins depuis fin des années 70, ont été ciblées par le régime d’occupation à travers plusieurs types de politiques. La plus importante, toutes ces années, a été l’emprisonnement et l’exil de plusieurs dizaines de milliers d’étudiants et aussi des professeurs d’Université. Et cela continue jusqu’à aujourd’hui. Il y a eu une pratique régulière de fermer des universités à cause de l’opposition à l’occupation et des manifestations de protestation des étudiants.

Le soutien et la solidarité que nous avons reçus d’institutions universitaires israéliennes ou même d’universitaires sont pratiquement nuls. En termes de soutien de la part de l’Université israélienne en général, je peux dire que c’est pratiquement zéro, et c’est bien l’un des aspects les plus décevants du milieu universitaire israélien, parce que les institutions d’éducation supérieure palestinienne se trouvent à une très courte distance des institutions israéliennes. L’université hébraïque (à Jérusalem) se trouve à moins de 20 kilomètres d’ici, et pourtant ces institutions, par leur silence, ont été complices.

Récemment, il y a environ un an, un groupe de présidents d’universités ont fait une déclaration dans laquelle ils appellent à un meilleur accès et à liberté de mouvement pour les étudiants palestiniens. La déclaration était totalement enveloppée dans des termes droits de l’homme : liberté de l’éducation, libre accès aux institutions d’enseignement. Comme beaucoup de Palestiniens ici, j’ai pensé que c’était trop peu et trop tard. Notre problème n’est pas en premier lieu l’accès à l’université, notre problème c’est notre liberté en tant que peuple. En fait, il n’y avait pas de condamnation dans la déclaration. C’était une espèce d’appel aux militaires pour aider à améliorer la liberté de circulation pour les universitaires palestiniens. C’est trop peu.

Je crois que les institutions universitaires israéliennes ont une responsabilité. S’ils font partie du monde universitaire international, ce qu’ils désirent tellement, alors ils doivent se rendre compte qu’il y a une population contrôlée par leur Etat. Cet Etat dénie absolument toutes les libertés dont eux disposent. Beaucoup de mes collègues et moi-même considèrons que la réponse appropriée pour faire bouger des universitaires israéliens, c’est de cibler leurs propres institutions avec de la pression et pas de la persuasion. La diplomatie ni la persuasion n’ont pas fonctionné.

CHAQUE UNIVERSITAIRE ISRAELIEN SAIT PERTINEMMENT CE QUI SE PASSE ICI

Je dois vous dire que les universitaires et les universités israéliens savent bien ce qui se passe ici. Chaque universitaire israélien doit servir dans l’armée israélienne, y compris comme réserviste, et je crois qu’environ 99% ne refusent pas leur service militaire. Ils savent donc pertinemment ce qui se passe sous l’occupation. Il ne s’agit pas d’un manque d’information, c’est un manque de volonté.

Le B de la campagne BDS veut dire Boycott. Cela s’adresse surtout aux individus et aux organisations au niveau international. Quand nous parlons ici d’un boycott académique et culturel, il s’agit d’un boycott mis en pratique par des individus. Des universitaires individuels au Royaume Uni, en Belgique ou en France décideront que lui ou elle ne participera pas à une conférence en Israël, par exemple, que lui ou elle n’écriront pas un article pour une publication basée dans une université israélienne, que lui ou elle ne fera pas la critique d’un article sponsorisé par une fondation qui soutient Israël. L’idée est de demander à des universitaires européens et américains individuels de ne pas coopérer avec des institutions israéliennes.

Il n’y a aucun problème à inviter un universitaire israélien à rendre visite à votre institution universitaire aussi longtemps que lui ou elle ne représente pas son institution, qu’il ne vient pas pour appliquer un accord de coopération entre les institutions.

BOYCOTT DES INSTITUTIONS ISRAELIENNES

Nous appelons des institutions européennes à ne pas signer des accords de coopération avec des institutions israéliennes, comme une coopération de recherche ou d’échange entre facultés ou échange d’étudiants, il y a beaucoup de formes différentes de ce type de coopération.

Le monde universitaire israélien ne peut pas être exempté des appels au boycott. Beaucoup de gens ont essayé d’argumenter que l’université est un endroit spécial qui devrait être protégé parce que quelque part "les universités israéliens sont le dernier bastion d’opposition au statu quo" et "si tu attaques les universitaires, qu’est-ce qui reste encore ?". Notre opinion est la suivante : si des producteurs de tomates israéliens ou d’avocats ne peuvent pas et ne doivent pas être exemptés du boycott, il n’y a aucune raison pour que les universitaires aient une immunité spéciale ! En fait, ils tirent des bénéfices du système qui nous opprime, je parle des structures de domination. Eux, ils en font partie, ils ne l’ont pas défié, alors ces institutions ne peuvent pas revendiquer d’être spéciales.

Les principales institutions universitaires, comme les institutions de recherche ou de culture, n’ont jamais pris une position publique contre les formes d’oppression des Palestiniens. Aucun d’entre eux – et surtout pas les universités – n’a jamais fait une déclaration publique en soutien de notre droit à l’enseignement.

Ce qu’on demande particulièrement aux Européens c’est de rester vigilants. Quand ils entendent parler d’un festival de films israélien, ou de films israéliens dans un festival de films européen, de vérifier, non pas qui est l’artiste ou le réalisateur, parce que le boycott ne vise pas les individus, mais de vérifier comment cela est présenté et qui sont les sponsors. Ce sont les questions importantes à poser. Est-ce que l’ambassade israélienne dans le pays concerné fait partie des sponsors ? Est-ce que le nom du ministre israélien des affaires étrangères ou de l’ambassade figure sur la brochure de la conférence ? Si oui, c’est une raison claire de faire supprimer cette partie du festival.

APRES GAZA

C’est spécifiquement à cause des massacres à Gaza que nous avons mobilisé beaucoup de gens en Europe, en Australie, aux Etats-Unis, où c’est particulièrement difficile d’avoir un mouvement. Cela les a mobilisés pour soutenir la logique du BDS. La logique du BDS est la pression, pas la persuasion. Alors je crois qu’aujourd’hui, il y a vraiment un grand espoir, parce que pour la première fois aux Etats-Unis, il y a maintenant une campagne pour le boycott académique et culturel. Ce n’était pas concevable il y a 6 mois aux Etats-Unis."

Lisa Taraki

Membre fondateur de la campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël. Cette campagne fait partie de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions).

Propos recueillis par Mireille Court et Chris Den Hond, le 22 avril 2009, à Bir Zeit, Palestine.

CAPJPO-EuroPalestine

Ce contenu a été publié dans "Gaza muss leben", "Neturei Karta", "Que choisir", "VIVA PALESTINA" : Merci à Noël Mamère, (Die Linke), (International Solidarity Movement),, (Israel Review Conference), (SNES) de Nice, (The Freedom Theatre), +anti-sioniste+, 20 mn, Abdallah Abu Rahman-Bil’in Popular Commitee, Académie militaire Yitzhak Rabin, ACTION BOYCOTT DEXIA, Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire, Addameer, Adriana EVANGELIZT, AFP, AGREXCO, Ahmad Tibi, Ahmadinejad, Alain Soral, Algérie Nouvelle, Allemagne, Allemagne d'abord, alliance brune/rouge, Amir Hass, Amira Hass, AMITIES FRANCO - IRAKIENNES, Amnesty International, anniversaire du chef, antisémitisme, antisionisme, Arab Movement for Renewal, Arts, Askapena, Association Addameer, Association Al Kamandjâti, Association France Palestine Solidarité, Association International Women’s Peace Service (IWPS), Association Jeunesse et Espérance, Association pour le Développement de la Santé des Femmes, Association Réveil des Consciences, Astakos, Ateret Cohanim, ATL Jénine,, Au programme de l'Opéra de Vichy, Auchan de Bordeaux-Mériadec, Autriche debout !, avocats HASS en provenance d’Israël,, Baigneux-les-Juifs, Ban Ki Moon, Banditisme Talmudiuque, Banque Mondiale, Benoît XVI, Betar, Body on the Line, Bonaparte, boucherie à Gaza, Boucherie gratuite de Gaza, boutique Palextile, Boycott d'Anne Roumanoff, Boycott d'Arthur, Boycott d'Israël, Boycott d'Israël en Angleterre chez Tesco, Boycott de l'entité sioniste, Boycott de l'Oréal, Boycott de la banque DEXIA, Boycott de Lavazza, Boycott de TEVA, Boycott des fruits et légumes de marque Jaffa et Carmel, Boycott Désinvestissement Sanctions, Boycott du despotisme Talmudique, Boycott total de Véolia, Boycott, Désinvestissement et Sanctions, Brian Wood, broderie@amis-alrowwad.org, Ca se passe sur Le Post, campagne Boycott-Israël, CAMPAGNE CIVILE INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DU PEUPLE PALESTINIEN, Carpentras, Carton à Broût-Vernet, Carton rouge à Broût-Vernet, CCI France-Israël, Céline, Centre Européen des Arts Détonnants, Centre Palestinien Des Droits De L’homme (PCHR), Centre Zahra, centrezahrafrance, Chambres à gaz, Charia, Charles « Chas » Freeman, Charles-Louis de Portebane, Chasse aux lapins, Chérif Boudelal, chiens de garde du CRIF, Christian Estrosi, CLAN, Clinique du Parc Impérial à Nice, collectif 69, COLLECTIF RESISTANCE PALESTINE, Commission Arabe des Droits Humains, Congrès des Syndicats Ecossais (Scottish Trade Union Congress STUC), Conseil Législatif Palestinien (PLC), Cora de Remiremont, Coup d'oeil à Broût-Vernet, Cour Pénale internationale, Courrier International, CRIF, crimes de guerre, D’ALAIN MENARGUES, de Deir Yassine à Gaza, Délégation générale de la Palestine en France, Délit d’incitation à la discrimination raciale, Député de l'Allier, Des insectes piqueurs-suceurs, Dexia out of Israël, Dexia, Alstom, Véolia, Die Deutsche Stimme, Dieudonné, Dieudonné, Soral, Gouasmi, Division Charlemagne, Dr. Mohamed Rantissi, Dr. Philippe Luxereau, Durban II, Ecole Normale Supérieure (ENS),, Ecosse, El Pais, Elections européennes, Elisabeth Penashue, Judy Da Silva, Laith Marouf, En Nuestro Nombre No, Entité sioniste, Erdogan, Escapade à Baigneux-les-Juifs, Espoir pour Gaza, Etienne Balibar, Etienne Wolff, EUROPE ET ANTISEMITISME, Eva, Everbeck Marc, Maire de Bagnolet, Exclusuion impérative d'Alstom, Fédération Palestinienne des Unions des Professeurs et Employés de l’Université, Festival en pleine nuit à Broût-Vernet, Festival Printemps Palestine, Finkielkraut, François Déroute, François Genoud, Free Palestine en Belgique, Freedom Theatre, Freudenstadt, GAELLE MANN, Gauche nationale, General, Génération Palestine, George Farah, Georges Frêche, Gilbert Achcar, Tareq Arar, Julien Salingue, Gilbert Collard, Gilles-Jean Portejoie, Griffes pour le CRIF, Haaretz, Hamas, Hamas d'abord, Hatikvah, Henri Proglio, Hermann Dierkes, Hezbollah, Hezbollah martyr, Hind Khoury, Histadrout, Hollywood, Hollywood boycotT Zara, Hôtel Le Grenil, http://www.aljazeera.net/NR/exeres/7D2E41CC-E4FB-48C3-8B32-B3C0CC6AE12C.htm, http://www.m6.fr/contacter-M6.html#, http://www.nord-palestine.org, http://www.vivapalestina.org/home.htm, Human Rights Watch, Hyper Carrefour, ICAHD, IJAN (Réseau International des juifs ANtisionistes), IJAN (Réseau Juif Antisioniste International), Impasse néo-fasciste à Vichy, Institut des Cultures d’Islam, Internationale socialiste, Invasion de l'Afghanistan, Isabelle Avran, Islam, Islam d'abord, Israël, Etat raciste,, Issam YOUNES, Jacques Lacarin, Jacques-Marie Bourget, Jean-François Hamon, Jean-François Roos, Jean-Marine Le Pen, Jean-Michel Branquart, Jean-Moïse Braitberg, Jérusalem Est, Jérusalem Post, Jeunesses Hitlériennes, Johnny Hallyday, Joseph Staline, Journaliste à Gaza, Joy Division, Judíos Antisionistas de España, Juive convertie à l'Islam, Jumelage Lisbonne/Gaza, Kémi Séba, L'auto-interview du guignol Denis Chabert, L'Eglise catholique en Terre sainte, L'élève de Robert Faurisson, L'ex néo-fasciste Marc-Claude de Portebane, L'Express, L'Institution Saint Georges pour la Noblesse (ISGN), L'invention du peuple juif, L'oeil de Broût-Vernet, L'oeil de Vichy, l’ancien chef d’Etat-major Moshé Yaalon, le général Giora Eiland, et le général Mike Herzog., L’Immigration Repère et Citoyenneté, L’ONG juive Ir Amim, L’Union - L’Ardennais, L’union de Reims, La boutique Ivoire à Vichy, La boutique Palextile de Paris, La chienlit gauchiste, La croisade contre le Graal, La drôle de ciboulette "bretonne", La FAC (Fédération Autonome Collegial) du Quebec libre, La féodalité Talmudique, La fin de la lune de miel !, La firme Adiv, La Grande Synagogue de la rue Deloye, La noblesse vaincra, La poupée Barbie, La prophétie du 20 avril du néo-fasciste Marc-Claude de Portebane, La prophétie du 30 avril de Marc-Claude de Portebane, La provocationTalmudique, La question Talmudique, La sénatrice Alima Boumediene-Thiery, La terrible réalité du despotisme sioniste, La voix Allemande, La Voix du Nord, LCI, Le bandistisme Talmudique, Le banditisme Talmudique, Le blog du Monde Diplomatique, Le blog officiel de Muammar El de Portebane, Le Blog politique de Didier HACQUART, Le catharisme, Le château de Montségur, Le collectif Palestine Marne, Le complot sioniste, Le coup de Tarnac contre la justice, Le crétinisme Talmudique, Le député George Galloway et de la journaliste Yvonne Ridley, Le despotisme talmudique, Le despotisme Talmudique vu du centre commercial des Quatre Chemins de Vichy, Le fasciste Lieberman, Le Figaro, Le fond de pensions suédois AP7, le général Benjamin Ben-Eliezer, le général Dan Halutz, Le grand Mufti de Jerusalem, Le juge Fernando Adreu, le ministre Avi Dichter, Le Monde.fr, Le néo-fasciste Marc-Claude de Portebane, Le népotisme Talmudique, Le nettoyage ethnique de la Palestine, Le Pen cet haineux, Le procureur de Téhéran Saïd Mortazavi, Le site d’Euratechnologies, Le Syndicat Départemental de l’Education Nationale CGT Nord, le Syndicat SNASUB-FSU, Le terrorisme Talmudique, Le vrai visage du CRIF, le Zyklon B, Leila Al Haddad, Leila Shahid, Leni Riefenstahl, Les Amis d’Al-Rowwad, Les Amis de la Terre au Moyen-Orient, Les ballons jaunes, Les chemises noires, Les chroniqueurs de Vichy, Les crimes du gouvernement israélien, Les Juifs ont-ils raison, Les kamikazes d'Allah, Les punaises, Les ultranationalistes israéliens, Les Verts, Lettre au habitants de Tulle, Leviev, Librairie Résistances, Ligue Arabe, Lilian Thuram, lobby pro-sioniste, Luc Chatel, lyonpeople.com, Mairead Maguire, Mairie de Vichy, Maisa Abu Ghazaleh, Maison des Associations de Grenoble, MAM, Mao, Marcy Newman, Maréchal Pétain, Martijn van Dam, Martine Aubry, Massacres à la plage de Gaza !, Maurice Gardès archevêque, Me Daniel Machover, Médecins du Maroc, Médecins du Monde, Médecins pour les droits de l’homme, Mejliss el Kalam, Mekorot, Mes vacances à Baigneux-les-Juifs, Mgr Barbarin, Michel François DELANNOY, ministère français des Affaires étrangères, Mme Alima Boumediene-Thiery, Sénatrice de Paris, Mohamed Rantissi, Mohammed Barakeh, Mon cher maître Dieudonné, Mon oeil à Broût-Vernet, Mona Mansour, Moshé Hanegbi, Mosquée Al Aqsa, Mosquée El Hijra de Vichy, Mouloud Aounit, MRAP, Muammar el de Portebane, Munich, Myriam Martin, Nakbah, Nasrallah, Négationnisme Talmudique, Nehemia Shtrasler, New Profile, New York Times, Nice-Palestine Tour, Mai 2009, Nicolas Sarkozy, Nos camarades de la CGT, Nouveau Parti Anticapitaliste, Nouvelle société des arts populaires (NSDAP), Nouvelle-Droite, NPA, NPD, Nuit de cristal (bis), Observatoire des risques et dérives de Monsieur Dieudonné, Oeil pour oeil à Broût-Vernet, Office National Israélien du Tourisme à Paris, Oliver Stone, Olivia Zémor, Olivier Besancenot, Omar Barghouti, Omar Slaouti, OMS, Organisation Sioniste Mondiale, Oslo, Otto Rahn, overblog, Paix Comme Palestine, PAJU, Palestine, Palestine vaincra, Parti Anti Sioniste (P.A.S), Parti Baas, Pati Baas, Philipe Prévost (historien), Plateforme Palestine, Pol Pot, Politissien.fr, Portebanisme, Pr. Christophe Oberlin, Pratiques illégales de la chaîne Auchan, Prix de Galembert, Procureur de la Cour Pénale Internationale, Radio Islam, Rahela Mizrahi, Raoul Jennar, Rassemblement néo-nazi, Raus !, Raymond Combaz, Récolte des fraises à Brumath, Réflexion à Baigneux-les-Juifs, Région Languedoc-Roussillon, Régis Debray, Rencontre Culturelle Euro-Arabe, René Backmann pour le Nouvel’Obs, révision à Villjuif, RFI, Robert Faurisson, Robert Thompson, Roger Garaudy, Rola Ezzedine, Roses juives de la Saint-Valentin, Rudolf BKOUCHE, Rudolf Hess, Rue de la Juiverie à Alençon, Rue de la vieille juiverie à Bagnols-sur-Cèze, Rue89, Sabah Saker, Saint-Amand-les-Eaux, Salah Hamouri, Salon de la Nouvelle Ville 2009, sanction de Caterpillar, Science politique, SciencesPo, SDAT, SDEN-CGT Nord, Sheikh Ikrima Al Sabri, Silvio Berlusconi, Sionisme, Socialiste de droite, Sociologie et droit nobilaire, Soha Bechara, Soldiers of Allah, Spoliation de la terre palestinienne par les sionistes, Strasbourg d'abord, Technion, Terrorisme Sioniste, The Guardian, The Palestine Telegraph, théatre Adyar, Théâtre de Bloomsbury, Théâtre de la Cartoucherie à Vincennes, Théâtre du Tiroir à LAVAL, Théo Tobiasse, TOUCHE DESPOIR, Tourcoing, Tramecourt, Trêve Talmudique, Tristan Anderson, Tziganes, Udo Voigt, UMP d'abord, Un cadeau pour le CRIF, Une abjecte boucherie, UNESCO, Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide (UJRE), Union Juive Française pour la Paix, Université de Lille 1, Université nationale An-Najah, Uri Avnery, Vénérable Gerhard Maria Wagner, Vénérable Monseigneur Williamson, Vibrations rue de la Juiverie à Pontlevoy, Vichy, Vichy people, victimes de Gaza, Vienne, Villa Masséna - Nice, Vincent Reynouard, VIVA PALESTINE, Vu de Vichy la boucherie de Gaza, Vue de Vichy la boucherie à Gaza, Vue de Vichy la boucherie-charcuterie de Gaza, Wagner, WAM, Wehr Elbe, Yahia Gouasmi, Yasmina Khadra. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*