TERRORISME SIONISTE

L’ECOLE : EXEMPLE D’APARTHEID EN ISRAEL

 

– Israel threatens to close its only Jewish-Arab public school (English text below)

Publié le 29-05-2009

L’école Weizmann, en plein centre de Jaffa, la seule école mixte en Israël, est menacée de fermeture.

PAJU (Palestiniens et Juifs Unis) no 433, le 29 mai, 2009

L’ECOLE, EXEMPLE D’APARTHEID EN ISRAEL

Israël menace de fermer sa seule école publique mixte

L’école Weizmann, en plein centre de Jaffa, est la seule école mixte en Israël. Ses 350 étudiants, à peu près autant d’Arabes que de Juifs, sont répartis dans toutes les classes entre la maternelle et la sixième année. Cette école mixte, la seule en Israël, se trouve dans un quartier modeste de la ville. Elle risque de fermer à cause du manque de soutien de la municipalité de Tel-Aviv.

La municipalité et le Ministère de l’Éducation ne s’avancent pas pour confirmer que l’école continuera au-delà de la prochaine année scolaire. Les professeurs sont conscients de l’enjeu : « Notre école est unique et devrait servir de modèle pour d’autres écoles. » « Malheureusement, la municipalité n’a pas vraiment de politique d’intégration. » « La fermeture de l’école vouera à l’échec les futures tentatives de développement d’une éducation intégrée. »

L’incertitude, qui est très probablement intentionnelle dans l’esprit des autorités, affecte déjà la composition des classes. Les parents juifs se le disent : « Il y a trop d’enfants arabes dans cette école qui, après tout, est une école juive. Nous voulons qu’elle reste ainsi, nous n’accepterions pas que notre enfant se retrouve au milieu d’une majorité d’Arabes. Certains parents, effrayés devant cette perspective, retirent déjà leur enfant de l’école mixte. »

L’article dans le grand journal israélien, Haaretz, sur la fermeture possible de l’école mixte de Jaffa a suscité des commentaires dont le manque de vision d’avenir est révélateur : « Bon débarras ! Qu’elle ferme ! On sait les dangers des écoles mixtes qui encouragent d’abord la sympathie pour la cause de ceux qui veulent détruire Israël et plus tard les mariages mixtes et l’assimilation. » « Les parents n’en veulent pas et changent pour une école pour enfants juifs seulement. » Rappelons-nous pourtant que les « Arabes » à l’école devraient avoir tous les droits des citoyens d’Israël.

L’État d’Israël encourage et consolide la discrimination dans l’éducation, l’emploi, le logement, la législation concernant le mariage et la propriété foncière. Un État d’apartheid s’est installé derrière une façade démocratique. Les médias d’Amérique du Nord parlent encore de la démocratie en Israël qui tristement n’est plus qu’un mythe.

Adapté de l’ article « la seule école publique mixte, Juive-Arabe, est menacée de fermeture » du journaliste israélien Or Kashti et publié dans le grand quotidien Haaretz le 28 avril 2009. Voir l’article sur le site : http://www.haaretz.com/hasen/spages/1081643.html

Distribué par PAJU (Palestiniens et Juifs Unis)

WWW.PAJUMONTREAL.ORG

CAPJPO-EuroPalestine ==================================================

ENGLISH TEXT

PAJU (Palestinian and Jewish Unity) # 433, May 29, 2009

ISRAELI APARTHEID IN ACTION

Israel threatens to close its only Jewish-Arab public school.

The Weizmann School in central Jaffa is the only school in Israel with a mixed Arab-Jewish student body. It has about 350 students, from preschool to sixth grade, with roughly equal number of Arabs and Jews, and serves a relatively poor section of the city. Parents and teachers at the school fear the school will shut down due to lack of support from the Tel Aviv municipality.

The municipality and the Ministry of Education deny this, but they refuse to confirm that it will continue beyond the next school year.

Some comments from teachers : "This is a unique model, which can and should be emulated in other schools." "The policy of City Hall is to have no policy." "It will kill any attempt in the future to create integrated education."

The result of this uncertainty is the loss of Jewish pupils whose parents fear that the school might close. This may, in fact, be the intention, judging by one parent’s comment : "There are too many Arab kids in this school. It’s a Jewish school after all, and it’s important for us that it stays this way. No Jewish parent would agree for his child to be in the minority. Some are already running away because of the number of Arabs."

When Israel’s leading newspaper, Ha’aretz, ran a story on the school’s uncertain future, readers wrote in with even more revealing comments : "Good riddance, let it close. Mixed schools and ‘coexistence’ only lead to assimilation, intermarriage, and sympathy with the cause of those who seek Israel’s destruction." "The fact that this is the only school in all of Israel when the Arab population is 20% says something. Maybe it should be closed down…it’s obvious that parents don’t want to maintain this arrangement and are fleeing this school for Jewish ones." Bear in mind that the "Arabs" at the school are all citizens of Israel and are supposed to have full and equal rights.

North America’s news media never discuss it, but Israel is a society pervaded by racism. The Israeli state encourages and enforces discrimination in education, employment, housing, marriage law and land ownership. So much for the myth of Israel as a progressive western democracy ! It is, in reality, an apartheid state hiding behind a democratic façade.

Adapted from the article "Only state-run Jewish-Arab school threatened with closure", written by Israeli journalist Or Kasht, and printed in the Israeli newspaper Ha’aretz on April 28, 2009. See original article online at : http://www.haaretz.com/hasen/spages/1081643.html

Distributed by PAJU (Palestinian and Jewish Unity)

WWW.PAJUMONTREAL.ORG

Ce contenu a été publié dans Terrorisme Sioniste. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*