Allemagne : des timbres à l’effigie de Rudolf Hess !

Allemagne : des timbres à l’effigie de Rudolf Hess
Linternationalmagazine.com – Source Rue 89 – Stéphanie Pichon, publié le 24/05/2008
"Un nazi collant", titrait il y a quelques jours le "Tageszeitung", quotidien allemand de gauche. Le nazi, c’est Rudolf Hess, à l’effigie duquel la Deutsche Post a créé vingt timbres… sans le savoir.

Le mensuel d’extrême droite Die Deutsche Stimme (la voix allemande) rapporte l’affaire dans son numéro de mai, pas peu fier que des partisans aient déjoué les contrôles de la poste pour célébrer à leur manière l’anniversaire de la naissance du dignitaire nazi.

Timbre allemand à l’effigie du nazi Rudolf Hess (DR).

Rudolf Hess fut un proche d’Hitler de la première heure, représentant du Führer dans les années 1930, avant de perdre son aura en 1941 lorsqu’il s’envola pour la Grande-Bretagne et fut aussitôt emprisonné.

Lors des procès de Nuremberg, il fut condamné à la perpétuité. Il sera retrouvé pendu dans sa cellule de Spandau en 1987, après 41 ans de détention. Depuis l’extrême-droite allemande le considère comme un martyr.

La poste ne s’attendait surement pas à ça lorsqu’elle a lancé en février dernier son tout nouveau produit, le "Plusbrief individuell" (enveloppes prétimbrées individuelles) : depuis le site internet du groupe postal, chacun peut fabriquer un timbre à partir d’une photo. Un produit marketing "créatif et facile à utiliser", censé appâter le client dans un marché du courrier aux particuliers ouvert à la concurrence depuis 2008.

Goethe, Schiller, et maintenant… Hess

Portrait en studio de Rudolf Hess (DR).Goethe, Schiller et maintenant vous aussi : concevez votre propre timbre" invite toujours le site. Sans se douter que cela fonctionnerait aussi pour les anciens dignitaires nazis. Hannes Natter, auteur de l’article paru dans la Deutsche Stimme, mensuel du parti néonazi allemand le NPD (Nationaldemokratische Partei Deutschlands), ironise :

"Peu avant le 114e anniversaire de la naissance du représentant d’Hitler Rudolf Hess le 26 avril, la Poste AG a imprimé un timbre avec son effigie"

Malaise chez les postiers. Dirk Klasen, attaché de presse de la Deutsche Post, ne peut que confirmer que "vingt lettres

Ce contenu a été publié dans Coup d'oeil à Broût-Vernet, Die Deutsche Stimme, La voix Allemande. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*