Trois responsables néo-nazis condamnés pour incitation au racisme

Responsables néo-nazis condamnés pour incitation au racisme

Trois responsables du parti néo-nazi allemand NPD ont été condamnés vendredi par un tribunal berlinois à des peines de prison avec sursis pour incitation à la haine raciale contre un ancien joueur de l’équipe nationale d’Allemagne de football, d’origine nigériane.

Le président du NPD, Udo Voigt, et le responsable de la presse, Klaus Beier, ont écopé d’une peine de sept mois avec sursis, tandis que le vice-président du parti, Frank Christian Schwerdt, était condamné à 10 mois avec sursis.

Le NPD avait distribué avant le Mondial-2006 des petits calendriers répertoriant les matches de la compétition. Sur la couverture de ce dépliant apparaissait un slogan: "Blanc. Pas seulement la couleur du maillot. Pour une vraie équipe NATIONALE", avec un maillot portant le numéro 25, celui de l’international allemand Patrick Owomoyela lorsqu’il évolue en sélection.

Blessé
"Cette représentation avait un caractère particulièrement dénigrant. S’il ne s’agit pas d’une représentation raciste dans ce cas-là, quand peut-on parler de racisme? ", a expliqué la juge Monika Pelcz. Le joueur qui évolue au Borussia Dortmund, et la Fédération allemande de football (DFB) s’étaient constitués partie civile.

Lors de l’audience le mois dernier, Owomoyela qui n’a plus été retenu en équipe d’Allemagne depuis mars 2006, a déclaré s’être senti à la fois "vexé, honteux et blessé" par la campagne ouvertement raciste. Les trois responsables du NDP ont également été condamnés à payer une amende de 2.000 euros chacun au bénéfice de l’Unicef. Ils ont tous trois indiqué qu’ils allaient faire appel.

L’avocat d’Owomoyela et de la DFB s’est dit "satisfait du jugement". Le NPD, le plus radical des partis d’extrême droite allemands, fondé en 1964, est une formation qui réunit notamment d’anciens nazis et nostalgiques du Troisième Reich et dont les propos sont souvent ouvertement racistes, antisémites et révisionnistes. (belga)

24/04/09 22h10
Ce contenu a été publié dans Allemagne d'abord, antisionisme, La prophétie du 30 avril de Marc-Claude de Portebane, NPD, Robert Faurisson. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*