Pourquoi l’ex néo-fasciste Marc-Claude de Portebane apporte son soutien sur la Palestine au NPA. Boycott d’Israël : Chérif Boudelal salue la position claire du NPA

Boycott d’Israël : Chérif Boudelal salue la position claire du NPA

 

Publié le 29-04-2009

Chérif Boudelal, président de l’association « L’Immigration Repère et Citoyenneté », et vice-président du Collectif « Paix Comme Palestine », se réjouit des positions du NPA en faveur du boycott d’Israël et appelle à voter, lors des élections européennes, pour ce parti qui est le premier à "libérer les esprits dans un monde muselé.

"Analyse et point de vue

Par Chérif BOUDELAL – 28 avril 2009

Un parti politique français appelle à boycotter Israël, du jamais vu ! Enfin, Israël sur le banc des accusés en France, dénoncé par un parti politique : le « Nouveau Parti Anticapitaliste-NPA » qui appelle les Français à le boycotter, et il dit non à l’impunité des criminels israéliens. Une lueur d’espoir pour libérer les esprits dans un monde muselé, pour faire triompher la vérité longtemps bafouée dans le pays des droits de l’Homme. Une vérité qui sera au service de la paix pour le bien de l’humanité.

Pour la première fois un parti politique en France ose dire publiquement non à l’impunité d’Israël, non au soutien du gouvernement français à Israël au nom du peuple français. Il dit non au silence complice qui a très longtemps régné en maître sur la scène politique française. Et de plus il inclut dans sa campagne électorale pour les européennes du 7 juin 2009, l’appel au boycott d’Israël ! Une première qui pourra faire des petits ! Un tabou est déjà fissuré, il convient de le briser carrément pour libérer les esprits et les langues qui pourront désormais critiquer même le sionisme qui constitue les poumons et l’oxygène d’Israël.

Cette année 2009 se révèle prometteuse. D’abord par la fin de l’apartheid maquillé aux USA ; ensuite par la continuité du processus de l’émancipation des pays de l’Amérique latine ; et puis par la déchéance morale des dirigeants israéliens et la dérive de leur armée à Gaza, après la claque magistrale qu’elle a subie au Liban sous les coups de boutoir de la Résistance libanaise. Avec ce commencement de la délivrance de la France du joug sioniste, nous pouvons espérer que le monde est sur la bonne voie pour se libérer de tous ses tyrans.

Fondé par des militants éclairés qui défendent toutes les justes causes en France et dans le monde, le NPA est formé essentiellement par les anciens militants de la LCR, dissoute en juin 2008, et d’un grand nombre de militants venant des partis dits de gauche. Lassés par la bureaucratie ankylosée de leurs ex partis qui n’arrivent pas à évoluer dans le temps, ils ont préféré se rallier au nouveau parti qui leur promet la construction d’un monde nouveau dont le but est d’œuvrer pour le bien-être des Français et au-delà, pour l’humanité en promouvant la paix et la fraternité entre les peuples. Le NPA donne l’espoir aux laissés pour compte de France, de pouvoir défendre leurs droits face à un capitalisme sauvage qui a mené les économies du monde à la dérive et affamé des peuples entiers, mais aussi de s’émanciper sur le plan politique.

Désormais les Français se sentiront libres de critiquer Israël et le sionisme, chose considérée jusque-là comme une ligne rouge à ne pas dépasser. Les militants du NPA ont déjà dépassé ce stade, et leur exemple ouvre sans doute le chemin de l’émancipation devant tous les militants des autres partis politiques et de simples citoyens dans l’esprit desquels on a perpétué la culpabilité d’« antisémite », voire de collabos, pour mieux les museler. C’est un premier pas en avant qui « autorisera » les Français de débattre de la question et connaître le vrai visage du sionisme qui agit de l’intérieur de leurs institutions et soutient aveuglement l’Etat d’Israël en leur nom.

C’est grâce aux lobbies sionistes qu’Israël bénéficie d’un statut unique au monde lui permettant de commettre les pires des crimes qu’il veut sans être inquiété. Par leur soutien à cet Etat colonisateur, génocidaire et raciste, les sionistes occidentaux encouragent la guerre contre le peuple palestinien en empêchant ainsi ses enfants de naître, de grandir et de vivre en paix, alors qu’eux et leurs familles vivent loin du conflit, en paix et dans le confort. Ce sont les commanditaires des crimes à distance. La liberté d’expression au sujet du sionisme et d’Israël est officiellement lancée à travers le NPA.

Un communautarisme international qui ne dit pas son nom

Alors que le sionisme constitue un communautarisme international qui n’a rien d’égal au monde, disposant d’influence illimitée, bâillonnant les peuples et leurs dirigeants, personne ne peut le dénoncer sans être accusé d’antisémite et/ou traîné devant les tribunaux. L’antisémitisme est une arme idéologique du sionisme qui consiste à intimider les gens et les obliger à se taire sur les crimes d’Israël. D’où l’intouchabilité de cet Etat de l’apartheid qui n’a jamais été sanctionné malgré les pires des crimes qu’il a commis contre les Palestiniens et les Libanais. Aucun des partis politiques français ne l’a jamais condamné ni appelé à le sanctionner pour ses crimes, même pas après les derniers massacres des habitants de Gaza, en sachant que ses armées ont utilisé des armes interdites tel le phosphore blanc, entre autres, qui brûle les gens vivants ! Les citoyens français peuvent désormais s’exprimer au sujet de ces deux entités sans avoir peur d’être accusés de toutes les ignominies par les philos sionistes sans scrupule. Ils pourront même les traîner devant les tribunaux pour avoir fait l’apologie du crime.

Ceci dit, la voie est désormais ouverte aux sans voix pour exprimer leurs points de vue sans être accusé d’antisémite par les ennemis de la paix qui sautent au cou de quiconque ose critiquer Israël. Bien qu’en France le mot sioniste est encore tabou, contrairement aux USA, son influence est ressentie tous les jours à travers le CRIF et ses acolytes dont les manifestations sont médiatisées à outrance, y compris pour faire l’apologie du crime. Aux USA, même quand on critique le capitalisme on est taxé d’antisémite car le lobby sioniste s’estime le détenteur de l’économie US (voir le livre de Finkelstein « L’industrie de l’holocauste »). Et ce n’est pas faux. Quand on pense que ce lobby à lui seul déverse sur Israël des dizaines de milliards de dollars par an pour financer la construction des colonies, on ne peut que le croire.

Le grand musicien juif d’origine russe, Yehudi Menuhin – qui a été boycotté par les lobbies sionistes mondiaux 25 ans durant parce qu’il était contre la politique de l’Etat d’Israël et le sionisme – a dit, en s’adressant aux dirigeants israéliens, ceci : « celui qui tue par le glaive mourra par le glaive ». Le glaive qui tuera le sionisme, dans notre cas, sera la vérité. Dire la vérité, toute la vérité et rien que la vérité, c’est éclairer les peuples manipulés pour mettre fin à la tromperie d’Israël et du sionisme, car ils ne seront plus crédibles auprès de ces peuples.

Les damnés de France émancipez-vous ! Avec l’officialisation de la politique libératrice lancée par le NPA, un espoir est apparu aux citoyens français d’origine arabo-musulmane, entre autres ; ils y trouveront leur place pour mener leur combat sur tous les fronts de la démocratie. Non pas pour jouer le rôle de l’« arabe de service » mais pour jouer pleinement leur rôle en tant que citoyen à part entière en son sein. En tout cas ce parti a l’air d’être la voix des sans voix. Sera-t-il l’avant-garde pour la délivrance des damnés de France ? Espérons-le. Mais cela ne dépend pas que de lui, cela dépendra surtout des masses concernées car le parti n’est qu’un outil qu’il convient d’utiliser pour servir l’intérêt général de la société, dont l’intérêt de chacun en dépend.

Pour la communauté arabo-musulmane de France, la lutte contre le sionisme et l’extrême droite est une question de survie. Paradoxalement, l’intérêt de ces deux mouvements réside dans la marginalisation de la communauté arabo-musulmane et vice versa. L’émancipation de celle-ci signifie leur disparition à jamais de la scène politique française. Ceci dit, c’est à cette communauté d’en saisir l’occasion pour s’émanciper en se servant de la démocratie et des droits que la République française leur offre encore.

Tout commencement a une fin

Le sionisme et l’Etat d’Israël, en tant qu’idéologie et institutions basées sur le racisme et la domination des autres, mourront comme le poisson sans eau lorsque les peuples sauront la vérité et connaîtront leur vraie nature. En connaissant la vérité ils les boycotteront sur tous les plans et dans tous les domaines de la vie, aussi bien sur le plan économique, professionnel, médiatique qu’électoral, car ce sont ces moyens et institutions qui leur donnent le rapport de force. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’Israël sera obligé d’accepter de faire la paix avec les Palestiniens et tous les peuples de la région du Moyen-Orient. Et ce n’est qu’à ce moment-là que le monde pourra prétendre vivre en paix. Car les sionistes n’auront plus la possibilité d’inventer le terrorisme, de provoquer les guerres entre les Etats et attiser la haine entre les peuples.

En tant que président de l’association « L’Immigration Repère et Citoyenneté », et vice-président du Collectif « Paix Comme Palestine », je lance un appel solennel à tous ceux qui souhaitent voir la Justice et la Paix se réaliser en France et dans le monde, avec toute leur diversité, de s’investir dans ce parti–espoir, le NPA qui œuvre pour une seule justice pour tous et pour la paix. Les premiers bénéficiaires de cette paix seront d’abord les Palestiniens qui souffrent depuis 62 ans des affres de l’enfant monstre né du sionisme mondial, qui se nomme « Etat d’Israël ». Les seconds bénéficiaires seront les Juifs du monde entier qui souffrent, eux, indirectement, des crimes commis par cet Etat en leurs noms. Ensuite tous les peuples du monde en bénéficieront aussi, puisqu’ils pourront vivre en paix sans être éternellement culpabilisés. Si le sionisme a vécu si longtemps grâce aux mensonges et à ses armes idéologiques (l’exploitation de la shoah et de l’antisémitisme notamment), sa fin sera inscrite dans l’Histoire grâce à la vérité et au courage de ceux qui la répandront. Car, rien n’est éternel dans ce monde. Tout commencement a une fin, et l’Etat d’Israël et le sionisme ne feront pas l’exception."

Chérif BOUDELAL

Président de l’association « L’Immigration Repère et Citoyenneté », et vice-président du Collectif « Paix Comme Palestine » – France

CAPJPO-EuroPalestine

Ce contenu a été publié dans "Gaza muss leben", "Neturei Karta", "VIVA PALESTINA" : Merci à Noël Mamère, (Die Linke), (International Solidarity Movement),, (Israel Review Conference), (SNES) de Nice, (The Freedom Theatre), 20 mn, Académie militaire Yitzhak Rabin, ACTION BOYCOTT DEXIA, Addameer, Adriana EVANGELIZT, AFP, Ahmad Tibi, Ahmadinejad, Alain Soral, Algérie Nouvelle, Allemagne, alliance brune/rouge, Amir Hass, Amnesty International, anniversaire du chef, antisémitisme, antisionisme, Arab Movement for Renewal, Arts, Askapena, Association Addameer, Association Al Kamandjâti, Association France Palestine Solidarité, Association International Women’s Peace Service (IWPS), Association Jeunesse et Espérance, Association pour le Développement de la Santé des Femmes, Association Réveil des Consciences, Astakos, ATL Jénine,, Auchan de Bordeaux-Mériadec, Autriche debout !, avocats HASS en provenance d’Israël,, Baigneux-les-Juifs, Benoît XVI, Betar, Bonaparte, boucherie à Gaza, Boucherie gratuite de Gaza, boutique Palextile, Boycott d'Anne Roumanoff, Boycott d'Arthur, Boycott d'Israël, Boycott d'Israël en Angleterre chez Tesco, Boycott de l'entité sioniste, Boycott de l'Oréal, Boycott de la banque DEXIA, Boycott de Lavazza, Boycott de TEVA, Boycott des fruits et légumes de marque Jaffa et Carmel, Boycott du despotisme Talmudique, Boycott total de Véolia, Brian Wood, broderie@amis-alrowwad.org, campagne Boycott-Israël, CAMPAGNE CIVILE INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DU PEUPLE PALESTINIEN, Carpentras, CCI France-Israël, Céline, Centre Palestinien Des Droits De L’homme (PCHR), Centre Zahra, centrezahrafrance, Chambres à gaz, Charia, Charles « Chas » Freeman, Chasse aux lapins, Chérif Boudelal, chiens de garde du CRIF, CLAN, COLLECTIF RESISTANCE PALESTINE, Commission Arabe des Droits Humains, Congrès des Syndicats Ecossais (Scottish Trade Union Congress STUC), Conseil Législatif Palestinien (PLC), Cora de Remiremont, Cour Pénale internationale, Courrier International, CRIF, crimes de guerre, D’ALAIN MENARGUES, Délégation générale de la Palestine en France, Délit d’incitation à la discrimination raciale, Dexia out of Israël, Dexia, Alstom, Véolia, Dieudonné, Division Charlemagne, Dr. Mohamed Rantissi, Dr. Philippe Luxereau, Durban II, Ecole Normale Supérieure (ENS),, Ecosse, Elections européennes, Elisabeth Penashue, Judy Da Silva, Laith Marouf, En Nuestro Nombre No, Entité sioniste, Erdogan, Escapade à Baigneux-les-Juifs, Etienne Balibar, Eva, Exclusuion impérative d'Alstom, Festival Printemps Palestine, Finkielkraut, François Genoud, Free Palestine en Belgique, Freedom Theatre, GAELLE MANN, Gauche nationale, General, Génération Palestine, Gilbert Achcar, Tareq Arar, Julien Salingue, Gilbert Collard, Gilles-Jean Portejoie, Griffes pour le CRIF, Haaretz, Hamas, Hamas d'abord, Hermann Dierkes, Hezbollah, Hezbollah martyr, Hind Khoury, Hollywood, Hollywood boycotT Zara, Hôtel Le Grenil, http://www.aljazeera.net/NR/exeres/7D2E41CC-E4FB-48C3-8B32-B3C0CC6AE12C.htm, http://www.m6.fr/contacter-M6.html#, http://www.nord-palestine.org, http://www.vivapalestina.org/home.htm, Human Rights Watch, Hyper Carrefour, ICAHD, IJAN (Réseau International des juifs ANtisionistes), IJAN (Réseau Juif Antisioniste International), Institut des Cultures d’Islam, Internationale socialiste, Invasion de l'Afghanistan, Isabelle Avran, Islam, Islam d'abord, Israël, Etat raciste,, Issam YOUNES, Jacques-Marie Bourget, Jean-François Hamon, Jean-François Roos, Jean-Marine Le Pen, Jean-Moïse Braitberg, Jeunesses Hitlériennes, Joseph Staline, Judíos Antisionistas de España, Juive convertie à l'Islam, Jumelage Lisbonne/Gaza, Kémi Séba, L'élève de Robert Faurisson, L'ex néo-fasciste Marc-Claude de Portebane, L'Express, L'Institution Saint Georges pour la Noblesse (ISGN), L'invention du peuple juif, l’ancien chef d’Etat-major Moshé Yaalon, le général Giora Eiland, et le général Mike Herzog., L’Immigration Repère et Citoyenneté, La FAC (Fédération Autonome Collegial) du Quebec libre, La firme Adiv, La noblesse vaincra, La prophétie du 20 avril du néo-fasciste Marc-Claude de Portebane, La prophétie du 30 avril de Marc-Claude de Portebane, La terrible réalité du despotisme sioniste, La Voix du Nord, Le blog officiel de Muammar El de Portebane, Le complot sioniste, Le député George Galloway et de la journaliste Yvonne Ridley, Le despotisme talmudique, Le despotisme Talmudique vu du centre commercial des Quatre Chemins de Vichy, Le fasciste Lieberman, Le Figaro, Le fond de pensions suédois AP7, le général Benjamin Ben-Eliezer, le général Dan Halutz, Le grand Mufti de Jerusalem, le ministre Avi Dichter, Le néo-fasciste Marc-Claude de Portebane, Le nettoyage ethnique de la Palestine, Le Pen cet haineux, Le procureur de Téhéran Saïd Mortazavi, Le site d’Euratechnologies, Le terrorisme Talmudique, Le vrai visage du CRIF, le Zyklon B, Leila Al Haddad, Leila Shahid, Leni Riefenstahl, Les ballons jaunes, Les chroniqueurs de Vichy, Les kamikazes d'Allah, Lettre au habitants de Tulle, Librairie Résistances, lobby pro-sioniste, lyonpeople.com, Mairead Maguire, Maisa Abu Ghazaleh, Maison des Associations de Grenoble, Mao, Maréchal Pétain, Martijn van Dam, Martine Aubry, Massacres à la plage de Gaza !, Maurice Gardès archevêque, Médecins du Maroc, Médecins du Monde, Médecins pour les droits de l’homme, Mejliss el Kalam, Mes vacances à Baigneux-les-Juifs, Mgr Barbarin, ministère français des Affaires étrangères, Mohamed Rantissi, Mon cher maître Dieudonné, Mona Mansour, Moshé Hanegbi, Mosquée Al Aqsa, Mosquée El Hijra de Vichy, Mouloud Aounit, MRAP, Muammar el de Portebane, Munich, Nasrallah, New Profile, New York Times, Nicolas Sarkozy, Nouveau Parti Anticapitaliste, Nouvelle société des arts populaires (NSDAP), NPA, Nuit de cristal (bis), Oliver Stone, Olivia Zémor, Olivier Besancenot, Organisation Sioniste Mondiale, overblog, Paix Comme Palestine, Palestine, Palestine vaincra, Parti Anti Sioniste (P.A.S), Parti Baas, Pati Baas, Plateforme Palestine, Pol Pot, Politissien.fr, Portebanisme, Pr. Christophe Oberlin, Pratiques illégales de la chaîne Auchan, Prix de Galembert, Procureur de la Cour Pénale Internationale, Radio Islam, Rahela Mizrahi, Raoul Jennar, Raymond Combaz, Réflexion à Baigneux-les-Juifs, Régis Debray, René Backmann pour le Nouvel’Obs, révision à Villjuif, RFI, Robert Faurisson, Roger Garaudy, Rola Ezzedine, Roses juives de la Saint-Valentin, Rudolf Hess, Rue de la Juiverie à Alençon, Rue de la vieille juiverie à Bagnols-sur-Cèze, Rue89, Sabah Saker, Salah Hamouri, Salon de la Nouvelle Ville 2009, sanction de Caterpillar, Science politique, SciencesPo, Sheikh Ikrima Al Sabri, Sionisme, Socialiste de droite, Sociologie et droit nobilaire, Soha Bechara, Soldiers of Allah, Spoliation de la terre palestinienne par les sionistes, The Guardian, théatre Adyar, Théâtre de Bloomsbury, Tristan Anderson, Tziganes, Un cadeau pour le CRIF, UNESCO, Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide (UJRE), Université de Lille 1, Uri Avnery, Vénérable Gerhard Maria Wagner, Vénérable Monseigneur Williamson, Vibrations rue de la Juiverie à Pontlevoy, Vichy, Vichy people, victimes de Gaza, Vienne, Vincent Reynouard, VIVA PALESTINE, Vu de Vichy la boucherie de Gaza, Vue de Vichy la boucherie à Gaza, Vue de Vichy la boucherie-charcuterie de Gaza, Wagner, Wehr Elbe, Yahia Gouasmi, Yasmina Khadra. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*