Lieberman et ses amis de la police juive font la chasse aux opposants israéliens

 

Publié le 28-04-2009

Descentes de police, confiscations d’ordinateurs, interrrogatoires, la police israélienne aux mains des amis de Lieberman a ouvert la chasse contre les Israéliens accusés d’"incitation à la désertion".

« New Profile », une association qui s’oppose à la militarisation de la société israélienne et qui défend les objecteurs de conscience, est en butte à la répression. Ses responsables écrivaient lundi :

"Ce matin la police a opéré une descente chez les militants de « New Profile », un mouvement féministe dont le but proclamé est « civilisation de la société israélienne » et « opposition à l’influence inconsidérée de l’armée sur la vie quotidienne ».

Cinq militants ont été arrêtés et interrogés dans les locaux de la police de Ramat Hachiyal. Parmi eux : Analeen Kish, 70 ans, artiste sur céramique, fille d’une famille de « Justes parmi les Nations » qui s’est convertie au judaïsme après son mariage avec un survivant de l’Holocauste, le Dr. Eldad Kish, actif dans les organisations de survivants de l’Holocauste hollandais en Israël. Il y avait aussi, parmi les personnes arrêtées, Amir Givol, un habitant de Jérusalem, Sergei Sandler, un habitant de Be’er Sheva et Roni BarKan, un habitant de Tel Aviv.

Les ordinateurs de toutes les personnes interrogées ont été confisqués par la police tout comme les ordinateurs appartenant à leurs époux/ses et leurs enfants – dont l’ordinateur d’une élève de 4ème, fille de l’une des personnes interrogées. Les cinq personnes ont été interrogées au poste de police de Yarkon Region. A la fin de l’interrogatoire elles ont été relâchées sous caution et sous « conditions limitatives », interdiction en particulier de tout contact avec les autres membres de l’association durant les 30 jours à venir, ce qui implique une sévère interruption et une paralysie partielle des activités de l’association.

Ont aussi été attaqués les bureaux du « Centre pour la « Défense de l’Individu » à Jérusalem-Est, une association principalement dévouée à l’aide aux Palestiniens qui sont dans les difficultés avec la bureaucratie du gouvernement militaire. La police a cherché à confisquer les ordinateurs du Centre mais les militants ont refusé de les lui donner, d’autant que les documents contenus dans ces ordinateurs avaient été donnés aux avocats au titre des relations avocat-client, dont l’accès n’est pas autorisé à la police.

« New Profile » a déclaré que la démarche de la police confirme ce qu’elle soutient depuis bien des années, à savoir que la militarisation de la société israélienne est en opposition avec les principes de démocratie, de liberté d’expression et de liberté d’association politique,.

"Ceux qui croyaient que les poursuites criminelles ne sont entreprises « que » contre les citoyens arabes d’Israël ont vu ce matin qu’aucun d’entre nous ne peut être certain qu’il ou elle peut exprimer librement une opinion dissidente" souligne New Profile.

(Traduit par Carole SANDREL)

CAPJPO-EuroPalestine

Ce contenu a été publié dans antisionisme, La prophétie du 30 avril de Marc-Claude de Portebane, La terrible réalité du despotisme sioniste, Le despotisme Talmudique vu du centre commercial des Quatre Chemins de Vichy, Le fasciste Lieberman, New Profile. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*