Massacres à la plage de Gaza ! Bronzage à la plage de Tel Aviv !

Publié le 25-04-2009

Mobilisation générale : Le maire de Vienne (Häupl, socialiste) a donné l’autorisation à la chambre de commerce israelienne pour la création d’un "Tel Aviv Beach" au bord du canal du Danube, qui passe par le centre ville, pour célébrer les 100 ans de Tel Aviv !

L’initiative Gaza muss leben"" (Gaza doit vivre) qui regroupe pratiquement toutes les organisations pro-palestiniennes (Femmes en noir, les anti-imperialistes AIK, les organisations musulmanes,…) nous informe qu’elle a bien l’intention de pourrir la vie à cette initiative obscène pendant tout l’été à venir, et nous appelle à l’aide.

De nombreuses actions sont prévues, nous informent nos amis autrichiens : de la distribution de tracts (lire ci-dessous) à l’installation d’un camion de l’armée autrichienne sur le canal, décoré avec de grandes affiches montrant les horreurs de l’attaque de Gaza, et transformé en "prison", en passant par des projections de films et des effets "sonores", pour rappeler que la population de Gaza a été — et reste— terrorisée par le bruit des bombardements et des bombes assourdissantes larguées depuis des années dans le ciel de Gaza.

Intitulé de cette opération : Coup de soleil à Tel Aviv – Coup de canon à Gaza

Tract :

Massacres à la plage de Gaza ! Bronzage à la plage de Tel Aviv !

Pendant que les Palestiniens sont massacrés dans la Bande de Gaza, les Israéliens fêtent les 100 ans de la ville de Tel Aviv. A cette occasion, un « Tel Aviv Beach » sera installé au bord du Canal du Danube (Donaukanal) qui longe le centre est de la ville de Vienne.

Nous voulons exprimer notre indignation face à cette " plage de la culture israélienne", en la confrontant pendant tout l’été 2009 avec la réalité de leurs massacres des Palestiniens. La Plage de Gaza, où le sang palestinien a coloré le sable et la%

Ce contenu a été publié dans La prophétie du 20 avril du néo-fasciste Marc-Claude de Portebane. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*