Un responsable israélien reçu comme il le mérite à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) à Paris

 

Publié le 8-04-2009

Le numéro deux de l’ambassade israélienne à Paris, Sammy Ravel, espérait sans doute pouvoir pérorer tranquillement, mardi soir à l’Ecole Normale Supérieure (ENS), dans le cadre d’un pseudo-dialogue israélo-palestinien imaginé par une brochette d’intellectuels en mal de passivité.

Manque de chance pour cet employé du fasciste Lieberman, nouveau ministre israélien des Affaires étrangères : Ravel était attendu par des dizaines de manifestants solidaires du peuple palestinien.

Le site Rue89 rapporte que les manifestants ont bombardé la façade de l’ENS avec des oeufs, tandis que d’autres intervenaient, dans la salle où se produisait Sammy Ravel, qui a finalement quitté les lieux par une porte dérobée, sous protection policière.

Du coup, les personnalités qui avaient accepté, sous l’égide de la chercheuse Esther Benbassa, de participer à une telle mascarade, telles Leila Shahid et Régis Debray, se sont résolues à dénoncer, elles aussi, le représentant de l’Etat criminel.

CAPJPO-EuroPalestine

Ce contenu a été publié dans Boycott du despotisme Talmudique, Ecole Normale Supérieure (ENS),, Le terrorisme Talmudique, Leila Shahid, Régis Debray, Rue89. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*