Partenariat Lille/Haïfa : Première victoire : annulation de la venue de la délégation israélienne

Publié le 25-03-2009

Interpellée par de nombreux citoyens indignés, Martine Aubry, maire PS de Lille, vient d’annoncer que la délégation israélienne attendue à Lille à la fin de cette semaine, dans le cadre d’un partenariat programmé par les élus de Lille avec la ville de Haïfa, ne mettrait pas les pieds à Lille.

Comme on s’en souvient, les élus PS et Verts de Lille n’ont rien trouvé de mieux à faire à la fin des massacres israéliens, que de se rendre en visite d’une semaine dans la ville israélienne de Haïfa, pour y parler de coopération.

Martine Aubry, maire de Lille a engagé sa municipalité dans un "partenariat" dans le domaine des biotechnologies avec la ville de Haïfa, en plein nettoyage ethnique de sa population palestinienne, et le journal régional La Voix du Nord, tout comme le site d’Euratechnologies, ont annoncé la venue de « représentants d’Haïfa » à l’occasion de l’inauguration d’Euratechnologies le 28 mars.

Aujourd’hui, Madame Aubry envoie des courriers aux citoyens pour les assurer qu’aucune délégation ne viendra à Lille, affirmant même qu’il n’en a jamais été question :

Monsieur,

J’ai bien reçu votre récent courrier électronique me demandant de renoncer à faire participer une délégation de la Ville d’Haïfa à l’inauguration du parc Eurotechnologies.

J’ai pris connaissance de vos remarques avec la plus grande attention.

Sachez cependant qu’aucune invitation n’a été envoyée en ce sens à la Ville d’Haïfa et qu’aucune délégation d’Haïfa ne sera présente au moment de cette inauguration.

Sachez que notre programme de coopération avec la ville d’Haïfa ne comprend pas de volet économique.

Je tiens à vous rappeler que nos relations avec Haïfa, ainsi qu’avec Naplouse, qui s’inscrivent dans le strict cadre de la coopération décentralisée, visent au rapprochement des populations et des acteurs de nos territoires.

Je vous rappelle également que ce rapprochement vise à contribuer à l’établissement d’une paix juste et durable impliquant notamment la reconnaissance mutuelle et la coexistence de deux Etats souverains –un Etat israélien et un Etat palestinien, viables et reconnus, disposant des mêmes droits et d’une même sécurité.

Dans l’espoir que ces précisions auront contribué à dissiper tout malentendu, je vous prie de croire, Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Martine AUBRY

ou encore, lettre identique :

Chère Camarade,

J’ai bien reçu ton récent courrier électronique me demandant de renoncer à faire participer une délégation de la Ville d’Haïfa à l’inauguration du parc Eurotechnologies.

J’ai pris connaissance de tes remarques avec la plus grande attention.

Saches cependant qu’aucune invitation n’a été envoyée en ce sens à la Ville d’Haïfa et qu’aucune délégation d’Haïfa ne sera présente au moment de cette inauguration.

Saches que notre programme de coopération avec la ville d’Haïfa ne comprend pas de volet économique.

Je tiens à te rappeler que nos relations avec Haïfa, ainsi qu’avec Naplouse, qui s’inscrivent dans le strict cadre de la coopération décentralisée, visent au rapprochement des populations et des acteurs de nos territoires.

Je te rappelle également que ce rapprochement vise à contribuer à l’établissement d’une paix juste et durable impliquant notamment la reconnaissance mutuelle et la coexistence de deux Etats souverains –un Etat israélien et un Etat palestinien, viables et reconnus, disposant des mêmes droits et d’une même sécurité.

Dans l’espoir que ces précisions auront contribué à dissiper tout malentendu, reçois, Chère Camarade, toutes mes amitiés.

Martine AUBRY

C’est une première victoire de tous ceux qui ont réagi à cette annonce scandaleuse et qui ont demandé des comptes à des élus qui acceptent d’encourager des criminels de guerre, une colonisation et une occupation qui durent depuis des décennies.

Mais la bataille pour le droit et la justice n’est pas terminée, car ces élus qui se prétendent pour la paix au Proche-Orient n’ont pas renoncé à leur projet de coopération entre Eura Technologies de Lille et Haïfa Sciences Park.

Non contents d’avoir déjà un jumelage avec la ville israélienne de Safed (Nord d’Israêl), dirigée par un maire d’extrême-droite, les élus lillois voudraient ajouter de nouvelles collaborations avec Haïfa (dénoncées publiquement par de nombreux universitaires lillois, dont la pétition est relayées dans plusieurs autres universités françaises).

Ils n’ont apparemment pas entendu l’appel des 170 associations de la société civile palestinienne, ni celui d’opposants israéliens, tels que la Coalition des Femmes Israéliennes pour la Paix, qui les appellent au BOYCOTT D’ISRAEL.

Comment ces élus comptent-ils amener les Israéliens à s’engager vers "une paix juste et durable", alors que ces derniers la refusent et ne se sont pas gênés pour faire savoir qu’il n’est pas question pour eux d’appliquer le droit international, et pour annoncer un doublement de la colonisation à Jérusalem Est et en Cisjordanie !

Comment Madame Aubry ose-t-elle parler de paix et de rapprochement alors qu’Israël persécute chaque jour davantage l’ensemble des Palestiniens et maintient 1,5 million d’entre eux sous un blocus inhumain ?

Madame Aubry a répondu favorablement au maire de Haïfa, Yonna Yahav, qui « a sollicité les Lillois pour profiter de l’expérience » du pôle lillois. S’agit-il de rendre plus performantes les technologies de villes israéliennes qui utilisent sans complexe leur science pour massacrer de manière plus moderne et sophistiquée les Palestiniens ?

Madame Aubry n’est pas choquée par le nettoyage ethnique effectué par son collègue Yonna Yahav, qui a entrepris la judaïsation de sa ville à coups de violences physiques contre des familles entières et contre leurs biens ?

Questions que nous vous encourageons à lui poser en écrivant à yasmina.ali-oulhadj@parti-socialiste.fr

TOUS A LA MANIFESTATION CE SAMEDI 28 MARS A LILLE POUR DIRE NON A TOUTES LES COLLABORATIONS AVEC LES CRIMINELS DE GUERRE ISRAELIENS !

RENDEZ-VOUS A 15 H SUR LE PARVIS D’EURALILLE !

Ce contenu a été publié dans Jean-François Hamon, Jean-François Roos, La Voix du Nord, Le nettoyage ethnique de la Palestine, Le site d’Euratechnologies, Le terrorisme Talmudique, Martine Aubry, Université de Lille 1. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*