Mobilisation contre le gala à Genève au profit de l’armée israélienne

Publié le 23-02-2009

La mobilisation s’amplifie en Suisse mais aussi en France contre l’indécente soirée de soutien à l’armée d’occupation israélienne, prévue le 2 mars prochain au Théatre du Léman, avec la participation de la comédienne Anne Roumanoff.

De nombreuses associations disent "Halte à l’impunité" et appellent à

Un grand RASSEMBLEMENT le lundi 2 mars à 18 H 30

Devant le Théâtre du Léman (ancien Grand Casino)

Quai du Mont-Blanc, Genève

Parmi elles : Collectif Urgence Palestine (CUP) Genève et CUP Nyon-la Côte, CUP Vaud, Droit pour Tous, Génération Palestine, Centre Europe Tiers- Monde (CETIM), Association Meyrin-Palestine, Femmes en Noir Genève, Groupe pour une Suisse sans armée, solidaritéS, Unia-Genève, Association Suisse-Palestine, Centrale Sanitaire Suisse-romande (CSS-r), Unia-Genève, Ligue suisse des droits de l’Homme/Genève, Association « Parrainages d’enfants de Palestine », Collectif Les voies de la Résistance Annemasse, CAPJPO-EuroPalestine, Palestine demain, Gauche anticapitaliste…

Contact, infos : stopgala@urgencepalestine.ch

Organisée par des « Amis des invalides de Tzahal » et placée sous le patronage de l’épouse de l’Ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU, la soirée est annoncée au profit des « vétérans handicapés israéliens et les victimes des attentats » .

Victimes, oui ! Mais consentantes ! Si les soldats israéliens ne veulent pas être tués ou blessés, qu’ils cessent d’occuper et d’agresser tout un peuple ! Qu’ils rentrent chez eux ! Qu’ils fassent comme les refuzniks israéliens qui refusent de servir dans une armée criminelle.

Ces "vétérans handicapés israéliens", au lieu de se laisser instrumentaliser par la propagande sioniste, qui aimerait faire oublier les massacres de milliers de civils palestiniens sans défense dans la Bande de Gaza, dont plus de 1300 sont morts et 5000 blessés, parmi lesquels 40 % d’enfants, feraient mieux de rejoindre les rangs de leurs compatriotes qui dénoncent ces crimes de guerre.

Aujourd’hui à Gaza, il y a 400 personnes dont une majorité d’enfants et d’adolescents qui sont amputés d’un ou de plusieurs membres, à la suite des bombardements israéliens, et un Théâtre se permet de faire l’apologie de ces crimes de guerre, en présentant les bourreaux comme des victimes !

Et une artiste va mettre son talent au service de cette boucherie, contribuant notamment à encourager d’autres soldats israéliens non seulement à aller tuer, mais aussi à se faire tuer, pour quoi, pour qui ?

Anne Roumanoff pense-t-elle que la paix et la sécurité pour les deux peuples passe par la poursuite de cette brutale occupation, de ces constants vols de terre, de ces milliers de résistants emprisonnés, de ces massacres, et de l’affamement de 1,5 million de Palestiniens détenus dans le plus grand camp de concentration au monde ?

Où que vous soyez, nous vous appelons à interpeller Anne Roumanoff

Vous pouvez lui envoyer un mail sur son site http://www.anneroumanoff.com et cliquer ensuite sur la rubrique SPECTACLES, puis sur "contact".

Site sur lequel Anne Roumanoff parle d’enfants, d’accouchements et fait rire en disant textuellement "18 H à hurler sous les bombardements" !

Vous pouvez également lui faire passer un message par l’intermédiaire de :

- Contact Presse : JACQUES METGES metgesmusicmgt@wanadoo.fr

- Contact scènes Suisse, Belgique et étranger : MERYEM FRITESSE mfritesse@vaillantprod.com

Et lui dire que sa prestation à Genève risque de sérieusement ternir son spectacle prévu à l’Olympia le 29 mars prochain !

Interpellez également les directeurs du Théâtre Léman à Genève :

- Claude Proz : Tél. : +41 22 / 908.97.66 – Fax : +41 22 / 732.53.04 claude.proz@theatreduleman.com

- et Jean-Luc DELECRAZ : +41 22 / 908.97.56. Mob. : +41 79 / 689.10.89 Fax : +41 22 / 732.53.04. Mail : jean-luc.delecraz@theatreduleman.com

CAPJPO-EuroPalestine

Ce contenu a été publié dans Boycott de l'entité sioniste. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*