Interdiction de l’entrée à Gaza d’une commission d’enquête internationale

 

Publié le 8-02-2009

Le gouvernement égyptien a interdit à une commission d’enquête internationale dépêchée par le Procureur général du Tribunal pénal international (TPI) de se rendre dans la Bande de Gaza pour enquêter sur place sur les accusations de crimes israéliens de guerre.

Pourtant, révèle l’avocat international, Louay Dib membre de la commission (qui comprend en plus quatre avocats, dont deux de nationalité française et deux autres norvégiens, tous experts devant les tribunaux internationaux), cette commission a présenté tous les documents réclamés par les autorités égyptiennes.

Selon Dib, le TPI a créé trois autres commissions qui ont pour mission de présenter ses services dans le pronostic judiciaire total de la question. Elles comprennent des experts en médecine légale, d’autres, militaires, qui doivent enquêter sur la nature des armements utilisés et des bombes qui ont été larguées sur Gaza, en plus d’experts chargés de savoir si les pilonnages ont frappé des civils ou des membres du mouvement du Hamas.

Ces commissions ont été créées en réponse à plus de 800 plaintes portées par des avocats, et de 900 autres portées par des organisations européennes de droits de l’homme devant le TPI, contre des criminels de guerre israéliens.

http://www.protection-palestine.org/spip.php ?article6984

Source : http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx ?id=73027

CAPJPO-EuroPalestine

Ce contenu a été publié dans Cour Pénale internationale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*