Les sionistes auraient frappé les passagers du Bateau de la Fraternité que l’armée israélienne a arraisonnés et conduits dans le port israélien d’Ashdod


 Nouvel acte de piraterie israélien

Publié le 5-02-2009

Nous sommes sans nouvelles des passagers du Bateau de la Fraternité que l’armée israélienne a arraisonnés et conduits dans le port israélien d’Ashdod, après être montée à son bord et avoir frappé des passagers.

Selon les déclarations israéliennes faites à l’AFP dans la journée, le bateau affrété par le Comité de secours libanais à Gaza, qui transporte des tonnes de médicaments, produits alimentaires, jouets, vêtements, détergents, matelas et poches de sang offerts par des ONG libanaises et palestiniennes, a été amené de force dans le port d’Ashdod, au sud d’Israël.

Les pirates israéliens ont carrément déclaré qu’ils ne le laissaient pas accoster afin de maintenir le blocus de la bande de Gaza.

Ils ont bien entendu commencé par dénigrer l’ancien archevêque grec-catholique de Jérusalem, Monseigneur Hilarion Capucci, qui avait été expulsé de Jérusalem dans les années 1970 après avoir été emprisonné en Israël pour soutien à l’Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Ils ont même osé déclarer qu’ils soupçonnaient le navire "d’être utilisé pour faire entrer des armes à Gaza", tout en sachant pertinemment que c’est impossible, puisque le bateau avait pris la peine de faire une escale à Larnaca, pour se soumettre volontairement à une fouille de la part des autorités chypriotes, et montrer ainsi qu’il ne transportait aucune arme.

Mais Israel n’en est plus à un mensonge près. Cela fait 60 ans que cela dure !

CAPJPO-EuroPalestine

Ce contenu a été publié dans Sionisme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*