Se lever et quitter la scène en présence de criminels de guerre : le premier ministree turc Erdogan l’a fait, d’autres peuvent le faire !

Publié le 30-01-2009

Erdogan, le Premier ministre Turc, a remis à sa place Shimon Peres —auquel on va bientôt décerner le Prix Nobel de la Guerre, en lieu et place d’un Prix Nobel de la Paix— au forum de Davos, et a surtout bien fait de quitter les lieux pour ne pas avoir à dîner en compagnie de tous ceux qui n’étaient pas gênés de partager leur soupe avec le criminel de guerre israélien.

"Je ne pense pas que je reviendrai à Davos", a lancé M. Erdogan en quittant l’estrade.

Le dirigeant turc a répondu vertement à un plaidoyer enflammé de M. Peres, assis à côté de lui, justifiant l’intervention israélienne à Gaza

Passant outre le refus de l’animateur, M. Erdogan a pris la parole après M. Peres pour reprocher au public d’avoir applaudi l’intervention du président israélien.

"Je trouve très triste que des gens applaudissent parce que beaucoup de gens sont morts. Je pense qu’ils ont tort d’applaudir des actions qui ont tué des gens", a-t-il dit.

Des applaudissements ont également retenti quand M. Erdogan a quitté la scène du Forum économique mondial (WEF). M. Peres avait auparavant défendu avec véhémence l’intervention armée de son pays dans la bande de Gaza, s’emportant plusieurs fois dans une enceinte peu habituée aux éclats de voix.S ’adressant à lui, M. Erdogan a lancé : "je pense que vous devez vous sentir un peu coupable. C’est pourquoi vous avez parlé si fort". "Vous avez tué des gens. Vous êtes des barbares. Je me souviens des enfants qui sont morts sur des plages", a-t-il également dit.

Au cours du débat, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a demandé à Israël "de faire preuve d’un maximum de retenue pour préserver le cessez-le-feu". Pour sa part, le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa s’est abstenu ostensiblement de porter ses regards vers le président israélien pendant toute l’intervention de ce dernier.

Un lecteur nous signale sur la vidéo ci-dessous que lorsque le premier ministre turc s’en va, Amr Moussa lui serre la main et on voit qu’il hésite, il veut le suivre mais un seul geste de Ban Ki-moon (Secrétaire général de l’ONU) et il se rassoit !

http://www.dailymotion.com/video/x870pv_colere-du-president-erdogan-a-davos_news

CAPJPO-EuroPalestine

Ce contenu a été publié dans Erdogan. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*