Notre bon vieux camarade Staline était-il antisémite ?

A lire, absolument "STALINE", de Jean Elleinstein, "Fayard", 1984, p 509

………… "En 1948, la répression…….Les premières victimes furent les membres du comité juif antifasciste créé par Staline en 1942.

L’écrivain JM Mikhoels fut tué par la police politique. Lozovski, ancien dirigeant du Profintern et peorte-parole du Bureau d’information soviétique pendant la guerre, membre du Comité central depuis 1939, fut arrêté.

Staline, qui n’avait pas une grande sympathie pour les Juifs, devint franchement antisémite.

Au cours d’un dîner à Kountsevo en janvier 1948, il demanda à Djilas combien il y avait de Juifs membres du Comité Central du Parti communiste yougoslave.

Djilas répondit qu’il y en avait un seul : Pijade.

Staline se mit à rire et dit : "Dans notre Comité central, il n’y en a pas un seul."

Il avait oublié Kaganovitch. Il rit de plus en plus fort et dit : "Vous êtes un antisémite, vous aussi Djilas, vous aussi, vous êtes antisémite.

Le "vous aussi", remarque Ellenstein, "était l’aveu des sentiments de Staline vis-à-vis des Juif…."

Ce contenu a été publié dans Joseph Staline. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*