Commémoration du 10 mai : pourquoi en 2009 cela va changer encore plus

Commémoration du 10 mai

Le 10 mai est la journée des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions depuis 2006, sur proposition du comité pour la mémoire de l’esclavage. Comme l’indiquait le Président de la République dans son allocution du 30 janvier 2006, le 10 mai "honore le souvenir des esclaves et commémore l’abolition de l’esclavage".

La France est le premier Etat et demeure le seul qui à ce jour ait déclaré la traite négrière et l’esclavage "crime contre l’humanité", elle est également le seul Etat à avoir décrété une journée nationale de commémoration. Le 10 mai est la date anniversaire de l’adoption à l’unanimité par le Sénat, en deuxième et dernière lecture, donc de l’adoption définitive par les élus du peuple, de la loi de 2001 reconnaissant la traite et l’esclavage comme un crime contre l’humanité.

Vous trouverez ici des informations sur l’origine et les objectifs de cette journée, sur les manifestations tenues et les discours prononcés en métropole, outre-mer et à l’étranger le 10 mai depuis 2006, ainsi que le programme pour 2008, des ressources, notamment visuelles, sur les expositions et les affiches relatives à l’esclavage, sur les statues, plaques et stèles qui rendent hommage aux victimes et aux résistants et autres figures historiques de cette tragédie et du combat pour son abolition.

Ce contenu a été publié dans Kémi Séba. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*