Règlement de comptes au PS

Avec ses 102 voix d’avance, Martine Aubry a gagné son bras de fer électoral qui l’opposait à Ségolène Royal. Pour Jérôme Durain qui siège au conseil national du PS, "Martine Aubry est restée très digne durant cette tempête, ne se laissant jamais aller à la provocation…". On pourra donc prendre la liberté de traduire ce qui n’est pas dit : "Ségolène Royal est restée très indigne durant cette tempête, se laissant aller à la provocation". Marrant, non ?

Ce contenu a été publié dans General. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*