La guerre est déclarée au PS

Une piteuse image d’un grand parti démocratique, voilà, l’image laissée ces derniers temps par le parti socialiste, parti de rien, parti de soucialistes plus à leur aise avec leurs ambitions personnelles que des préoccupations du peuple de France qui crève de faim. Les socialistes ont démontré que seul l’exercice du pouvoir les intéressait. De ce vote, on a retenu qu’une chose : le grand déballage sur la voie publique de paroles censées venir d’un autre monde comme les mots "magouilles" ou "tripatouillages"…. Ceux qui sont censés gouverner notre pays en sont là : se déchirer, se "bouffer" entre eux, dévorer le peu de crédibilité qu’il leur restait dans l’opinion publique. Ce combat entre caciques me fait penser à la rivalité de Jacques Doriot et de Marcel Déat du temps de pétain la bulle.

Ce contenu a été publié dans General. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*