Un exemple de l’immigration réussie : Pierre N’GAHANE

Pierre N’GAHANE, nouveau préfet des Alpes de Haute-Provence, originaire du Cameroun, est arrivé en France en 1983, pour poursuivre ses études. C’est un enfant de la crise. Voyant que le monde s’internationnalisait et qu’il ne fallait plus avoir un seul projet dans son SEUL pays, il a étudié brillamment puisqu’il est docteur en sciences de la gestion. Mais que penser du traitement réservé par les services de l’immigration à tant de jeunes gens venus eux aussi de l’Afrique et animés de l’envie de ne pas avoir un projet seulement pour leur pays ? En France, toute discrimination est officiellement proscrite et le droit du sol est le seul critère de citoyenneté. Le droit à l’existence et à la dignité est souvent bafoué par un système qui ne croit qu’au pouvoir de l’argent alors que les travailleurs sans-papiers (en attente de régularisation) sont pourtant animés, pour la plupart, d’une bonne volonté d’intégration par le travail afin de construire un monde plus juste et plus humain.

Ce contenu a été publié dans General. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*