Pol Pot avait raison : il faut battre le fer pendant qu’il est chaud

Comment devons-nous organiser notre action, disait-il ? "Nous devons préparer des offensives pour le pays tout entier… Nous avons tiré les leçons de la guerre. Si le commandement était fort, nous gagnions. Si le commandement n’était pas fort, nous ne gagnions pas. C’est la même chose pour la construction de l’économie…".

Ce contenu a été publié dans Pol Pot. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*